• Le printemps est bien arrivé, et les jardiniers s’activent pour mettre en place le potager. De nombreux travaux sont à réaliser. Semer, Repiquer, Planter….. Pas le temps de s’ennuyer. Attention toutefois, avril reste traître avec ses coups de froid brusques.

     A la serre:

    Notre potager en ce début du mois d’avril

    Vue d'ensemble

    Notre potager en ce début du mois d’avril

    Les concombres et les courgettes bientôt prêt à être repiqués.

    Notre potager en ce début du mois d’avril

    Le coin des salades

    Notre potager en ce début du mois d’avril

    Miam des Radis.

    Notre potager en ce début du mois d’avril

    Tomates, Aubergines, Poivrons...

    Notre potager en ce début du mois d’avril

    Des soucis (Calendula) plein la serre

    Notre potager en ce début du mois d’avril

    L'espace bouture

    Notre potager en ce début du mois d’avril

    Mme La betterave et sa voisine la salade "Reines des glaces"

    Notre potager en ce début du mois d’avril

    Les haricots en godets afin de les installer en extérieur début mai

    Notre potager en ce début du mois d’avril

    La récolte du week-end

     

    A l'extérieur:

    Notre potager en ce début du mois d’avril

    Trois nouvelles planches de cultures sur la partie basse du potager.

    Notre potager en ce début du mois d’avril

    Salade et Chou-Rave

    Notre potager en ce début du mois d’avril

    Les petits pois à coté de la serre sont en pleines formes

    Notre potager en ce début du mois d’avril

    Chouette, des orties pour la soupe

     


  • Nous vous proposons une activité nature que nous réalisons lors de nos interventions sur le thème des « Couleurs de la nature ». Avec quelques ingrédients, réalisez en famille votre plaque d’aquarelles, de façon simple et ludique, non toxique, 100% nature, 0% déchets.

     

    Vous avez besoin :

    • 70 Gr de bicarbonate de soude.
    • 45 ml de vinaigre blanc.
    • 30 Gr de maïzena.
    • 10 Gr de miel.
    • Colorants alimentaires, épices, …
    • Bac à glaçons.
    • Bâtonnets de bois.
    • Fouet et cuillère

    Fabriquez vos aquarelles avec vos enfants

    Disposer dans votre bac à glaçons, quelques gouttes de colorant alimentaires, ou des épices.

    Mélangez dans un saladier le bicarbonate de soude et le vinaigre blanc.

    Ajoutez le miel tout en mélangeant.

    Puis ajouter la maïzena (si la préparation est trop compacte, ajoutez un peu de vinaigre blanc).

    Placer votre préparation dans un bac à glaçons, puis remuer avec un bâtonnet en bois.

    Le tour est joué vous venez de créer votre propre aquarelle maison totalement non toxique et comestible pour votre enfant. Cette recette se conserve plusieurs mois.

    Fabriquez vos aquarelles avec vos enfants


  • La primevère est l’une des premières fleurs à éclore au printemps. Primula signifie « toute première » et veris « du printemps ». Elle est surnommée « Coucou » en référence à l’oiseau qui chante en même temps que la floraison de la primevère.

    C’est une jolie plante très commune dans les prés, les pâturages, les clairières…Elle préfère les sols calcaires jusqu'à 2 200m d’altitude.

    En Antiquité, c’était un remède spécifique de la paralysie. Au Moyen Age, Saint Hildegarde le préconisait à cet effet mais également pour lutter contre la mélancolie et l’apoplexie. Antibactérienne et antifongique, elle est encore traditionnellement employée dans le traitement symptomatique de la toux et pour l’hygiène buccale.

    En cosmétique, La fleur et la racine sont traditionnellement utilisés en usage local comme traitement d’appoint adoucissant pour calmer les démangeaisons des affections cutanées (crevasses, gerçures, écorchures) et contre les piqures d’insectes.

    En cuisine, nous pouvons utiliser la racine, les feuilles et les fleurs. Les fleurs se mangent en salade, coupées sur le terrain. La racine, à odeur de girofle, contribue dans certains pays à aromatiser la bière. De ses fleurs, nous pouvons faire un gâteau dont voici sa recette.

    Gâteau de fleur de primevère :

    • 1 saladier de fleur de coucou
    • 250 gr de biscuits à la cuillère
    • 1 pot de crème fraiche
    • 6 œufs
    • 1 cuillère à soupe d’eau de rose
    • 5 cuillères à soupe de sucre

    Réserver une poignée de fleur et réduire le reste en une pâte homogène à l’aide d’un mortier ou d’une moulinette électrique. Ajouter cette pâte les biscuits émiettés. Mélanger le tout très soigneusement.

    Verser dans un saladier et incorporer la crème fraiche, l’eau de rose, et les jaunes d’œufs.

    aa

    Le Coucou chante, la primevère est là.

    Battre les blancs en neige en y ajoutant les cuillères de sucre puis ajouter les blancs au mélange précédent.

    Verser le tout dans un plat préalablement beurré.

    Faire cuire thermostat 180,  30 min.

    Avant de servir, saupoudrer de sucre glace et décorer avec la poignée de fleurs fraiches réservée.

     

    Atelier nature avec la fleur de primevère

    Créer une balle de fleur de primevère. Cueillez une vingtaine de fleurs de coucous.  Coupez les tiges florales jusqu'au-dessous de leur ombelle. Retournez-les pour les percher à califourchon sur une ficelle tendue.

    Refermez la ficelle d’un nœud plat en réservant au minimum. Coupez ce qui ainsi dépasse de la ficelle. Vous avez obtenu un gros pompon de fleurs.


  • Trop souvent arrachées car considérées comme des plantes indésirables, les orties ont pourtant de nombreuses qualités et se révèlent utiles dans bien des domaines. Vous pouvez retrouver par exemple la recette de notre soupe à l’ortie (en cliquant ici). L'ortie constitue aussi une niche écologique importante pour de nombreux insectes qui y trouvent un lieu de ponte, mais aussi le gîte et le couvert. 

    Être entourée de dards procure une bonne défense, mais celle-ci a un inconvénient : certains animaux profitent de cette protection pour s’y abriter. Environ 120 espèces animales gravitent autour de l’ortie. Dès ce mois d’avril et jusqu’au mois d’octobre, nous pouvons observer de nombreux invertébrés : escargots, araignées, punaises, coccinelles et leurs larves, cicadelles…et aussi ces insectes qu’on ne rencontre que dans les orties : le charançon de l’ortie, la larve mineuse de la mouche de l’ortie, le puceron de l’ortie et surtout une multitude de chenilles. Ces chenilles qui se nourrissent d’orties sont indifférentes à leurs piquants. Adultes, elles compteront parmi nos plus beaux papillons communs. Sans orties, pas de papillons.

    En effet, de nombreuses espèces de papillons naissent sur ces plantes et s’en nourrissent. En s’approchant, nous pouvons remarquer les mues des chenilles qui se sont déjà métamorphosées. Une telle source de nourriture attire de nombreux amateurs comme les mésanges qui viennent capturer les chenilles.

    Voici quelques papillons que vous croisez quand vous rendez visite à vos orties dans votre jardin :

    Sans orties, pas de papillons

    Le Paon de jour

    Sans orties, pas de papillons

     Le Vulcain 

    Sans orties, pas de papillons

    Petite tortue ou Vanesse de l'Ortie

    Sans orties, pas de papillons

    Le Robert-le-Diable ou gamma

     


  • Le massage s’avère salutaire dans bien des situations de la vie quotidienne : pour se faire plaisir à soi ou à un proche, se décontracter après un effort physique, se détendre…. Il aide à combattre le stress, dénoue les tensions du corps et de l’esprit, recharge en énergie, allège les douleurs.

    Apprenez à vous masser vous-même et vos proches. C’est une pratique naturelle et efficace permettant de prendre soin de soi et des autres, mais aussi une source de bien-être et de réel plaisir.

    En cette période de confinement, Voici un exemple à pratiquer quotidiennement avec votre huile que vous avez réalisée ( Voir recette ). Ce massage peut s’effectuer assis ou debout.

     

    Le Matin

    Disposez quelques gouttes de votre huile dans vos mains et frottez-les afin de les réchauffer. Respirez et expirez en pleine conscience 7 fois.

    Massez-vous les mains puis les bras. Ce sont des instruments très sensibles que nous utilisons tous les jours pour des milliers de taches. L’avantage de se masser est que vous sentez précisément quelle est la pression adéquate.

    Massez-vous la nuque, le haut du dos, les épaules de chaque côté puis le plexus solaire. Nombreuses sont les personnes qui ont la nuque raide et les épaules douloureuses. Un massage de cette zone apportera à tous les égards un soulagement.

    Déposer vos mains sur vos reins dans votre dos, et massez les afin qu’ils se réchauffent. Pour finir, ramenez vos mains sur le bas de votre ventre et massez-le en effectuant des mouvements circulaires très doux. Le massage du bas du ventre est déconseillé chez la femme enceinte.

     

    Le Soir

    Reprenez quelques gouttes de votre huile et occupez-vous de vos pieds. Un auto massage des pieds est très relaxant, il soulage les jambes lourdes, les douleurs liés à la marche, à la course, il détend le corps en entier en procurant une sensation de légèreté. Il favorise également l’élimination des toxines et permet de trouver le sommeil plus facilement.

    Massez les pieds chez un enfant avant qu’il parte se coucher lui permet un meilleur sommeil sans cauchemars.

    Bon massage à tous.

     

     Se masser pour se ressourcer