• L'Happy Culture

  • Le 7 décembre, c’est la saint Ambroise !
    Bonne fêtes à nos amis les abeilles et à leurs bergers les « Happy culteurs » !

    Saint Ambroise de Milan, patron des apiculteurs , des ciriers et des fabricants de pain d’épice, protecteur des abeillesest né à Trèves en 337 et mort le 4 avril 397 à Milan.

    Fils d’Ambrosius, préfet du prétoire des gaules, il devint haut fonctionnaire romain dans l’administration impériale.

    La légende veut qu’un jour lorsqu’il dormait dans son berceau, dans la salle du prétoire, un essaim d’abeilles survint tout à coup et lui couvrit la figure de telle sorte qu’on croyait les y voir entrer et sortir de la bouche et ce sans une piqûre. L’événement marqua si fort son père, qu’il se serait écrié:

    «Si cet enfant survit, quelle sera un jour sa destinée!».

    Cet avocat célèbre à la si grande personnalité, devint gouverneur de la province de Milan. De passage dans sa ville, il fut élu évêque par acclamation du peuple et consacré le 7 décembre 374.

    Vive la Saint Ambroise


  • En cette période de fêtes, le père noël n'a pas oublié d'offrir un cadeau aux abeilles, Un Mahonia feuille de houx a élu domicile dans nos jardins !

     

     

    Son feuillage épais, vert sombre et luisant, divisé en folioles piquantes, lui donne un air de ressemblance avec le houx, mais il prend partiellement une belle teinte pourpre en hiver. Réunies en panicules ou en épis, ses fleurs parfumées jaune vif s'épanouissent dès janvier, dégageant ainsi un fort parfum de muguet. Et la floraison se poursuit jusqu'au printemps.

     

     

    Les fleurs du mahonia produisent un abondant nectar, qui remplit parfois complètement la corolle. Les abeilles en visitent les fleurs surtout à la fin de la période de floraison. Elles y récoltent nectar et pollen qui constituent une source de nourriture d’appoint intéressante pour la reprise du couvain en sortie d’hivernage.

     

     

    Du nectar cet hiver pour nos abeilles

     Abeilles et Fleurs n°766 -Décembre 2014

     

     

     

     

    ddd

    Du nectar cet hiver pour nos abeilles

     

     

     

    Du nectar cet hiver pour nos abeilles

     

     


  • Nous avons vu qu'une abeille a utilisé sa glande de Nasanov. Voila plus de précisions.

    La glande de Nasanov émet des phéromones de regroupement qui attirent les abeilles et les amènent à se regrouper. L'abeille qui diffuse ces phéromones adopte souvent une attitude particulière: elle ventile avec l'abdomen dirigé vers le haut; on dit que l'abeille " bat le rappel" (lorsque les abeilles ventilent pour aérer la ruche, l'abdomen est dirigé vers le bas).

    La glande Nasanov est utilisée dans trois situations principales:pour le regroupement d'un    essaim, pour marquer l'entrée du nid ou du trou de vol de la ruche, pour marquer l'endroit où de l'eau est disponible et plus rarement sur les fleurs.

    L'abeille utilise aussi cette glande dans de nombreuses circonstances artificielles créées par l'apiculteur, comme l'ouverture de la ruche, la perturbation des lignes de vol, l' enruchement d' un essaim...   Les abeilles d' une colonie orpheline exposent volontiers leur glande, comme elles le font lorsqu' une reine rentre de son vol de fécondation.

    Les glandes de Nasanov


  • En ce dimanche soir, jour de repos dominical, les abeilles ont décidés de "jouer" avec nous, deuxième dimanche de suite ou nous avons un essaim a récupérer a proximité du rucher. Passage au vestiaire pour la tenue traditionnelle et au boulot.

    et de 2... pour les essaims...

    et de 2... pour les essaims...

    De plus prêt,..en plus les essaims prennent de la hauteur

    et de 2... pour les essaims...

    et de 2... pour les essaims...

    La capture...

    et de 2... pour les essaims...

    et de 2... pour les essaims...

    C'est gagné, l'abeille diffuse la glande de Nasanov

    et de 2... pour les essaims...

     


  • Le premier essaim de l'année 2014

    Magnifique non!

    Le premier essaim de l'année 2014

    Leur nouvelle maison est prête.

    Le premier essaim de l'année 2014

    Allez les filles (et les garçons...) on rentre

    Le premier essaim de l'année 2014

    Le premier essaim de l'année 2014

    Les abeilles ont l'air d'apprécier leur nouvelle maison. L'installation est rapide!

     


  • Evan, jeune apiculteur en herbe, a réalisé sa première visite dans le monde des abeilles, il a adoré

    La première d'Evan au rucher

    L'enfumage

    La première d'Evan au rucher

    L'ouverture de la ruche

     

    La première d'Evan au rucher

    La mise en place du sirop

    La première d'Evan au rucher

    "C'est trop bien!"

    La première d'Evan au rucher

    Pendant ce temps là, Lisa, sa sœur, sème les salades.

    La première d'Evan au rucher

    Puis, Evan et Lisa ont préparé chacun leur nouvelle ruche pour cette année. Ils ont réalisé une peinture ocres-farine totalement naturel.


  • Les abeilles au travail

    Les abeilles au travail

    Les abeilles au travail


  • "L'abeille, quand elle récolte le miel, ne coupe pas la fleur ... »
    Proverbe Tzigane


    En ce début de mois d’août, le moment de la récolte est arrivé. Le résultat d’une saison de relation, d’approches, de découvertes, d’écoute entre l’abeille et l’homme.
    Nous avons débuté au mois de février avec deux ruches, pour arriver à 12 ruches aujourd’hui. Tout l’été, nous avons placé sur les ruches des hausses dont chacune contenait dix cadres vides.

    Quand la hausse  est pleine, nous en ajoutons une autre.


    Nous avons récolté 6 hausses pleines sur les douze installées afin de laisser aux abeilles des réserves pour la saison hivernale. Direction l’extraction afin de mesurer la récompense du prodigieux effort des abeilles. Il faut 900 abeilles travaillant un jour en entier pour récolter un demi-kilogramme de nectar brut dont seulement une partie pourra être transformée en miel.

    Pour l’extraction un minimum de matériels est nécessaire. Couteau à désoperculer, extracteur, maturateur… Heureusement un ami a sympathiquement prêté le sien.
     

    Après une journée d’effort (pour nous), mais pour les abeilles se sont des mois…, le résultat est là : 65 Kilos de ce précieux nectar.

     

    Jour J pour la récolte

    La désoperculation

    EX

    L'extracteur

    Maim Miam

    Miam, Miam