• Au Jardin

  • Ce dimanche 15 janvier, épisode neigeux dans nos jardins.

    Le Jardin sous la neige

    Le Jardin sous la neige

    Le Jardin sous la neige

    Le Jardin sous la neige

    Le Jardin sous la neige Le Jardin sous la neige

  • C'est l'Automne

    Aux bois, septembre a sonné le départ des Rossignols et jauni les feuilles des Trembles et des Coudriers. La gloire de l'automne s'affirme quand les feuillages, les uns après les les autres, flambent de couleur chaudes : jaune ds Bouleaux, ocre des Mélèzes, ors variés des Châtaigniers, Rouge carmin des Érables et des Sorbiers, rouge vifs des Alisiers, ton violacé des Chênes... Quand le vert inaltérable des Sapins vient rehausser toutes ces nuances, c'est une splendeur dont les yeux ne peuvent se lasser.

     

    Bien avant la chute des feuilles, les rameaux des arbres qui ont donné feuilles et bourgeons diminuent leur activité ; ils s'engourdissent et ne se réveilleront qu'au printemps. Alors que la vie souterraine continue, bien des plantes herbacées paraissent entrées en dormance en dépit des heures tièdes d'octobre.

     

    Les jours passent, de plus en plus courts. Graminées et Fougères se dessèchent. Les glands des chênes et les faines des Hêtres tombent. C'est la saison des châtaignes, mais aussi des fruits qui rougissent ou noircissent sur les arbrisseaux. Puis, voici venir la chute des feuilles.

     

    Premières gelée...Novembre prend ses brumes aux Hêtres dénudés. Le vent courbe à l'extrême les Saules et fait craquer les membrures des Chênes.

     

    C'est l'Automne, profitons de la nature et de ses œuvres naturels remplis de couleurs.

     

    C'est l'Automne, le moment des ballades en famille afin de ramasser les champignons et les châtaignes ...

     

    C'est l 'Automne, quelle merveille !

     

    L'EDITO DE LA SAISON

     

     


  • Un toilette sèche au Jardin!

    Un toilette sèche au Jardin!

    Un toilette sèche au Jardin!


  • Voici quelques photos des jardins en ce début du mois de mai

    Le jardin en ce début

    le nouveau potager en carrée

    Le jardin en ce début

    L'espace "Land Art"

    Le jardin en ce début

    Coin Repos

    Le jardin en ce début

    Coin Pique nique...

    ...dans la serre

    Le jardin en ce début Salade à couper Radichetta

    Le jardin en ce début Repiquage du jour

    Le jardin en ce début Les courgettes poussent


  •  

    Message personnel à Martine la Taupe:

    Cela fait deux mois que je suis gentil avec toi, que je te parle, que nous essayons que trouver un compromis afin que tu  arrêtes des taupinières dans mon jardin....mais la, tu dépasses les bornes!!!

    Tu as invité ces derniers jours tous des amis à une taupe party!!!! Je suis donc obligé de me fâcher.

     

     

     

       

    Bienvenue

     


  • Résistant à la sécheresse et à la pluie, la butte de culture est avant tout un espace riche et vivant, extrêmement productif comme nous l’avons remarqué dans nos jardins ces dernières années.

    L’observation et l’imitation de la Nature nous ouvrent de nouvelles portes pour une agriculture non plate, non linéaire, vivante et qui crée de la fertilité.

    Un peu d’histoire

    La culture sur butte a été importée par Emilia Hazelipp. Elle s’inspire des travaux de Masanobu Fukuoka1, et a créé ce qu’elle appelle les jardins synergétiques », sous forme de buttes, sans travail du sol (sauf au moment de l’élaboration) ; systématiquement recouvert de paille.

    Les avantages des buttes sont multiples : non travail du sol, enherbement et évaporation de l’eau limité grâce au paillage, la butte évite de se baisser…

    Nous avons choisi aux « Arômes du Tanargue » de réaliser des buttes sandwich de 1m 20 de largueur avec une hauteur de 40 cm environ afin de faciliter le notre travail.

    Création de nouvelles buttes au potager.

    La fertilité de la butte est délivrée par les branches préalablement coupées quelques mois auparavant. Au fur et à mesure que les branches vont se décomposer, les racines des plantes au-dessus vont s’implanter plus profondément dans la butte pour y puiser toujours plus d’éléments fertiles. Les nutriments organiques sont délivrés ici par de gros éléments qui mettront plusieurs années à se décomposer.

    Voici les différentes étapes de réalisation de notre butte :

    • Délimiter avec une ficelle vos futurs buttes ou ados.

    Création de nouvelles buttes au potager.

    • Creuser une tranchée de 10 cm. Réserver la terre propre.

    Création de nouvelles buttes au potager.

    • Placer au fond vos branches de tailles par exemple, ranger et tasser.

    Création de nouvelles buttes au potager.

    • Étendre des feuilles sèches ou vertes, ou sinon paille ou foin. Tasser. Nous utilisons ici des feuilles de châtaignier ou de chênes.

    Création de nouvelles buttes au potager.

    • Ajouter une couche de fumier ou compost. Ici le fumier est maison (ânes, chèvres ou basse-cour, nous avons le choix)2; ne plus tasser.
    • Couvrir avec la terre extraite ; aplanir au râteau

    Le sol est alors prêt pour les plantations et semis

    Création de nouvelles buttes au potager.

    Une nouvelle butte est prête, à gauche semis de petit pois

    Résultat : une forte économie d’eau, une forte production. Le sol retrouvera son niveau original après quelques mois (voire années).

    La vie du sol dans toute sa diversité et sa complexité doit être préservée. Les champignons, les vers de terre et les micro organismes se positionnent en surface ou à des profondeurs bien précises aussi il est indispensable d'utiliser la terre sans la retourner.

    En réalisant une butte, nous favorisons la reconstitution d'humus en utilisant des matériaux naturels. Cela contribue à restaurer et maintenir la fertilité des sols.

     

    1.A lire « La Révolution d’un seul brin de paille » de Masanobu Fukuoka.

    2. Attention certaines cultures craignent l’excès de fumier.


  • Marchez prudemment à travers la nature ou même votre jardin. Libellules et papillons volent à l’étourdi. Les abeilles bourdonnent d’un arbre à l’autre. Faites une trouée dans les feuillages et vous verrez des insectes, araignées, grenouilles, lézards et beaucoup d’autres petits animaux s’activant dans l’ombre fraiche. Taupes1 et vers de terre fouissent sous la surface.

    La nature est une école qui nous apporte ses enseignements aux cycles de notre vie. Grâce à une démarche d’observation et de réflexion de notre part nous pouvons transposer avec créativité ses enseignements.

    La foret est une source d’inspiration puissante. Elle n’a pas besoin de nous pour vivre, grandir, se nourrir, …A nous d’apprendre ou de réapprendre à dessiner la nature selon quelques règles :

    • Dans la nature tout est relié
    • Les écosystèmes fonctionnent en boucle
    • Chaque élément profite aux autres et reçoit d’eux
    • Les déchets de l’un sont la ressource de l’autre
    • Tout est recyclé
    • Chaque fonction importante est remplie par plusieurs éléments, chaque élément remplit potentiellement plusieurs fonctions.

    La permaculture s’invite au jardin (1er partie) : Dessiner la nature

     1.Message personnel du jardinier des «Arômes du Tanargue » à Martine la taupe: Merci pour la merveilleuse terre que tu m’apportes chaque jour dans mon verger en creusant tes taupinières. Mais cela me suffit maintenant, je n’ai plus besoin de tes services.

    La permaculture s’invite au jardin (1er partie) : Dessiner la nature


  • En attendant les premiers visiteurs de cette saison, voici quelques photos du jardin réalisé ce week-end.

     

    Jardin en carrée

    Au Jardin en Carrée: Le thym Serpolet est déjà en fleurs

    L'Angélique

     L'Angélique
     

    Serre

    Sous la serre, les salades poussent!

     

    Un pied de tomate "sauvage" poussent a côté des salades

     

    Radis, Salade à couper, Carottes...

     

    Un petit nichoir à insectes

     

    Rosée

    Paysage du Samedi Matin

     

     

    Semis a repiquer

    Les Semis sont prêts à être repiquer

     

    Pommier en fleurs

    Balade au jardin

    Cognassier en Fleurs

    Balade au jardin

    En plein travail!

    Balade au jardin

    Eliot surveille le jardin!!!!....

     

     

     


  • Du 1er au 4 Avril 2014:

    Cliquer sur le tableau pour l’agrandir.

    calendrier lunaire avril 2014 1

    Du 5 au 18 Avril2014:

    Cliquer sur le tableau pour l’agrandir.calendrier lunaire avril 2014 2

    Du 19 au 30 Avril 2014:

    Cliquer sur le tableau pour l’agrandir.

    calendrier lunaire avril 2014 3


  • Du 1er au 8 Mars 2014:

    Cliquer sur le tableau pour l’agrandir.

    calendrier lunaire mars 2014 1

    Du 9 au 22 Mars 2014:

    Cliquer sur le tableau pour l’agrandir.

    calendrier lunaire mars 2014 2

    Du 23 au 31 Mars 2014:

    Cliquer sur le tableau pour l’agrandir.

    calendrier lunaire mars 2014 3


  • Avec ce temps printanier de ces derniers jours, le jardinier aidé par quelques bénévoles ont lancé ce dimanche les premières festivités au potager.

    -          Préparation et Nettoyage de la serre

    -          Passage de la grelinette dans la serre

    Début de saison au potager

    -          Mise en place du fumier offert par nos ânes

    De plus, selon le calendrier lunaire biodynamie, c’est la bonne époque pour semer au chaud Tomates, Aubergines, Poivons, Piments. Chose faite donc.

    Début de saison au potager


  • Du 1er au 9 Février 2014 :

    Cliquez sur le tableau pour l’agrandir.

    calendrier lunaire fevrier 2014

    Du 10 au 23 Février 2014 :

    Cliquez sur le tableau pour l’agrandir.

    calendrier lunaire fevrier 2014 2

    Du 24 au 28 Février 2014:

    Cliquez sur le tableau pour l’agrandir.

    calendrier lunaire fevrier 2014 3

     


  • Du 1er au 12 Janvier 2014

    Cliquez sur le tableau pour l’agrandir

    Calendrier lunaire janvier 2014 1

    Du 13 au 26 Janvier 2014

    Cliquez sur le tableau pour l’agrandir

    Calendrier lunaire janvier 2014 2

    Du 27 au 31 Janvier 2014

    Cliquez sur le tableau pour l’agrandir

    Calendrier lunaire janvier 2


  • L’automne est bien là, et nous avons tous des travaux très différents aux jardins à réaliser ou bien des souvenirs d’enfance. Certains aiment réaliser des plantations, d’autres ramassent les feuilles mortes (au passage pas si mortes car broyé c’est excellent comme Bfr),…Donc à vous de compléter l’article en postant un commentaire sous ce texte.

    Pour vous, l’automne au jardin, c’est…


  • Aujourd’hui, c’est jour de cueillette des Kiwis chez un voisin proche (encore merci a lui), qui nous permettent, outre les consommer tous les matins (c’est excellent pour la santé), de réaliser durant l’hiver d'excellentes confitures mais aussi des pâtisseries. Cet arbre fruitier est encore inconnu il y a une cinquantaine d'années pour la qualité de ses fruits.

    Des poèmes chinois datant du premier millénaire avant Jésus-Christ font mention de l’actinidia qui est décrit comme une plante poussant en sol humide, avec de longues pousses, de beaux fruits et de belles fleurs. Dans le livre « Er Ya » (300-200 avant J. C). Il est écrit que le fruit de l’actinidia est utilisé pour lutter contre la fièvre, et sa sève comme colle dans la fabrication du papier.

    Les premiers écrits sont apparus vers 1750, par un jésuite français (P. Le Chéron d’Incarville) en mission en Chine. Le nom de «KIWI FRUIT» fut retenu compte tenu de sa ressemblance (couleur et aspects) avec l’oiseau, emblème national de la Nouvelle-Zélande.

     Vous souhaitez planter un actinidia chez vous, voici quelques conseils ?

    Le kiwi se plaît partout ! Il préfère un climat doux en hiver et chaud en été. Et réclament beaucoup de lumière et un minimum de chaleur. On le plantera donc dans un endroit aéré mais à l’abri des vents forts, avec une exposition est ou ouest.
    Il faut un couple de Kiwis pour donner des fruits. Par exemple, un pied mâle pour 1 à 5 pieds femelles, qui peuvent être de variétés différentes. Seuls les pieds femelles portent des fruits.
    Le kiwi peut être planté dans tout type de sol tant que celui-ci est riche en matière organique (humus), léger, frais, profond et bien drainé en hiver.
    Vous pouvez le planter dès l’automne. Il est préférable d’attendre mars ou avril pour les régions à hiver froid.
    Fertilisez les trous de plantation (40 cm en tous sens) avec du fumier composté et un engrais de fond équilibré pour arbre fruitier. Creusez un trou plus grand que la hauteur de la motte. Ainsi, vous formerez une cuvette d’arrosage au pied de chaque plant.

    Un seul kiwi renferme une quantité impressionnante de fibres. Grâce aux antioxydants qu’il contient, le consommer régulièrement préviendrait l’apparition de maladies cardiovasculaires et de certains cancers. Parmi les fruits les plus couramment consommés le kiwi est le plus concentré en micronutriments (Vitamine C, provitamine A, vitamines B, calcium, fer) il contient deux fois plus de vitamine C qu'une orange, si bien qu'il couvre les besoins quotidiens en vitamine C (80 mg).