• Punaise, un gendarme !

    Voici un insecte des jardins qui ne passe pas inaperçu ! Appelé aussi « suisse » ou « cherche midi », Le gendarme fait partie de la famille des punaises. Il fait environ 1 centimètre de long, son corps est ovale et aplati. Comme tous les insectes, il possède trois paires de pattes ainsi que de longues antennes.

    Punaise, un gendarme !

    Comme beaucoup de punaises, il cherche à intimider ses ennemis. Certaines punaises se protègent en sentant mauvais, pas le gendarme. Sa tactique à lui est le rouge sur sa carapace, avertisseur de poison. Le nom « gendarme » lui vient de son apparence qui rappelle l'uniforme de la garde militaire sous Louis XVI.

    Punaise, un gendarme !

    Quant aux taches noires, elles imitent des yeux, dont les oiseaux se méfient. Vivant en groupes, les gendarmes passent beaucoup de temps (des journées entières !) à s’accrocher à l’extrémité de leur abdomen pour s’accoupler en regardant dans les directions opposées !

    Contrairement aux idées reçues, le gendarme n'est pas un insecte nuisible au jardin. Il est même parfois considéré comme un auxiliaire.

    En effet, en se nourrissant de larves d'insecte, il limite ainsi la prolifération des insectes nuisibles aux cultures. Il participe également à la décomposition de la matière organique (insectes et végétaux).

    Afin de le préserver, plantez des sources de nourriture (tilleul, mauve, etc.) dans votre jardin, et laissez des feuilles mortes au sol en automne, pour qu'il puisse y trouver refuge à l'arrivée du froid.

    Punaise, un gendarme !